L'imaginaire : aux frontières du réel

 

Dans les magasins, sur nos écrans, dans les bibliothèques, en libraire : de Star wars à Dune, de 1984 à Harry Potter, l’imaginaire fait partie de notre quotidien. Toutefois, il est facile de constater que peu de personnes sont capables de donner une définition simple et exacte des trois genres principaux qui le constituent : le fantastique, la science-fiction et la fantasy. Voici quelques clés pour s’orienter dans les mondes de l’imaginaire, vastes et complexes à explorer.

 

L'imaginaire : aux frontières du réel

 

Dans les magasins, sur nos écrans, dans les bibliothèques, en libraire : de Star wars à Dune, de 1984 à Harry Potter, l’imaginaire fait partie de notre quotidien. Toutefois, il est facile de constater que peu de personnes sont capables de donner une définition simple et exacte des trois genres principaux qui le constituent : le fantastique, la science-fiction et la fantasy. Voici quelques clés pour s’orienter dans les mondes de l’imaginaire, vastes et complexes à explorer.

 

Une définition... des définitions

Même si par définition, toutes les fictions ont recours à l’imaginaire, depuis quelques années, l'appellation « littératures de l’imaginaire » a permis de regrouper l'ensemble de ces genres, auparavant considérés comme mineurs, que sont la science-fiction, la fantasy, le fantastique. Après s’être développés au cours du XIXe et XXe siècles en direction du public des adultes, ils ont fait une entrée remarquable depuis une vingtaine d’années, dans les livres destinés à la jeunesse et aux adolescents, estompant la frontière entre littérature pour adolescents et la littérature générale.

Il n’existe pas de définition unique des littératures de l’imaginaire mais plutôt un consensus plus ou moins large de spécialistes. Pour s’attaquer à cette tâche difficile qu’est de définir les genres majeurs de l’imaginaire, le guide des genres et sous genres de l’imaginaire d’Apophis, paru chez Albin Michel, nous propose 4 possibilités : une mauvaise, une bonne, l’anglo-saxonne et celle choisie pour cet ouvrage (qui me semble la plus juste).

La première consisterait à expliquer les différences entres ces genres via des exemples connus : ce genre là c’est comme le film X ou la série Y. Des stéréotypes du genre conduisent à dire : « La SF c’est comme Star Wars », « la fantasy c’est comme le Trône de fer et le Seigneur des anneaux » et « Stephen king c’est du fantastique ». Cette méthode pose un gros problème, elle est assez floue et parfois fausse... La saga de Georges Lucas se situe plus dans la fantasy car elle en reprend tous les codes.

La seconde méthode est celle de la parabole du chat, de Denis Guiot. Il nous propose de nous imaginer un roman où un chat demande à manger à son maître :

Si le chat se frotte aux jambes de son maître et miaule à fendre l’âme, il se comporte comme un chat normal donc la littérature mime le réel. Maintenant, le chat se met à parler et dit à son maître « Alors, elle vient cette gamelle ? J’ai faim moi ! » Nous sommes ici dans une littérature imaginaire, l’action n’étant en rien mimétique. Reste à savoir dans quel contexte l’action se situe pour définir le genre littéraire associé.

Si le maître manque de défaillir de stupéfaction, se demande s’il n’est pas en train de devenir fou, etc. et que, à la fin du roman, ni le maître, ni le lecteur n’ont de réponse : vous êtes dans le fantastique.

Si la situation est admise, banale, mais que l’auteur ne justifie absolument pas cette situation extraordinaire, vous êtes dans la fantasy.

Mais si l’auteur a rendu plausible cette situation, par des explications sérieuses (le chat est en fait, un extraterrestre, un robot, ou bien il a subi des manipulations génétiques), alors vous êtes en pleine science-fiction.

Cette définition est presque parfaite mais elle manque de subtilité compte tenu de l’ampleur des nuances possibles.

La troisième méthode est celle des anglo-saxons. Pour eux, il n’existe pas de concept de fantastique. Ainsi, ils ne reconnaissent que la SF (impliquant un monde rationnel où tout peut être expliqué par la science par exemple) et la fantasy (impliquant l’irrationnel et le surnaturel).

La dernière méthode consiste à mélanger un peu toutes les définitions existantes en s’adaptant aux nuances de la langue française. Ainsi les « littératures de l’imaginaire » regroupent :

- la science-fiction : littérature de l’imaginaire dont le cadre est rationnel, et qui base son univers sur la science. Elle peut se dérouler dans un univers imaginaire ou le nôtre.

- La fantasy : littérature de l’imaginaire dont le cadre est irrationnel et qui base son univers sur le surnaturel. Elle peut se dérouler dans un univers imaginaire ou le nôtre mais dans les deux cas, le surnaturel est un fait connu et fait partie du quotidien.

- Le fantastique : littérature de l’imaginaire qui confronte des personnages rationnels à l’irruption dans leurs vies de l’irrationnel. Le cadre est souvent celui de notre monde banal, cartésien mais il peut aussi être dans un univers imaginaire dont le quotidien se retrouve chamboulé. Le cœur de ce genre est la confrontation de personnages cartésiens à des phénomènes impossibles et inconnus ainsi que les phénomènes qu’ils entraînent (déni, folie, peur, rejet...).

Ces dernières définitions permettent de classer une grande partie des romans imaginaires mais elles peuvent aussi servir de référence pour les autres formes artistiques (cinéma, bande-dessinée, jeux...).

Carte de l'imaginaire

Ci- dessous, une roue des littératures de l’imaginaire qui illustre les différents courants et essaye de cartographier la géographie de ce monde immense qu'est l'imaginaire.

la carte de limaginaire2 1

Science-Fiction

sf

La Science-Fiction possède un cadre rationnel et base son univers sur la science. Elle peut se dérouler dans un univers imaginaire ou le nôtre. Elle cherche à décrire un état futur du monde ou un ailleurs, en s'appuyant notamment sur la science actuelle, tout en anticipant ses progrès à venir et leurs conséquences sur l'humanité. Elle peut aussi se situer dans un passé fictif ou dans un univers parallèle au nôtre, où les progrès sont physiquement impossibles, du moins en l'état actuel de nos connaissances. Elle met ainsi en œuvre les thèmes devenus classiques du voyage dans le temps, de la colonisation de l'espace, du voyage interplanétaire ou interstellaire, de la rencontre avec des extra-terrestres, de la confrontation entre l'espèce humaine et ses créations, notamment les robots et les clones, ou de la catastrophe apocalyptique planétaire. Ses sous-genres principaux sont l'anticipation, le space opera, le planet opera, la hard SF, la SF apocalyptique ou post apocalyptique, la dystopie, le cyberpunk... De nombreuses nuances à approfondir dans un prochain dossier thématique.

En voici quelques exemples :

Le cycle de Fondation I Fondation

Cycle de Fondation, Isaac Asimov

Dans un futur lointain, l'humanité a conquis les étoiles et a érigé un puissant Empire dont la puissance et la prospérité sont à l'épreuve des millénaires. En l'an 12067 de l'Ère Galactique, le psychohistorien Hari Seldon fait une prédiction : dans cinq cents ans, l'Empire Galactique s'effondrera et laissera place à 30.000 ans de guerre et de barbarie, mais, selon lui, il est possible de réduire cette période en un seul millénaire. Sa solution ? La Fondation, dont le rôle sera de rassembler le savoir de la galaxie dans une Encyclopédie sur la planète Terminus. Secrètement, la Fondation n'a d'autre but que de devenir le berceau d'où naîtra le nouvel Empire.

 

seul sur mars bragelonne

Seul sur mars, Andy Weir

Mark Watney est l'un des premiers humains à poser le pied sur Mars. Il pourrait bien être le premier à y mourir. Lorsqu'une tempête de sable mortelle force ses coéquipiers à évacuer la planète, Mark se retrouve seul et sans ressources, irrémédiablement coupé de toute communication avec la Terre. Pourtant Mark n'est pas prêt à baisser les bras. Ingénieux, habile de ses mains et terriblement têtu, il affronte un par un des problèmes en apparence insurmontables. Isolé et aux abois, parviendra-t-il à défier le sort ? Le compte à rebours a déjà commencé... Ce roman a été adapté en 2015 au cinéma par Ridley Scott. Retrouvez le dvd ici.

 

expanse 1

The Expanse, James S.A. Corey

Jim Holden est second sur un transport de glace qui effectue la navette entre les anneaux de Saturne et les stations installées dans la Ceinture d'astéroïdes. Quand son équipage et lui croisent la route du Scopuli, ils se retrouvent en possession d'un secret pour lequel certains sont prêts à tuer. Une guerre s’annonce s'il ne découvre pas qui a abandonné ce vaisseau, et pourquoi.
L'inspecteur Miller recherche une jeune femme dont les parents sont riches et influents. Son enquête le mène au Scopuli et à Holden. Entre le gouvernement de la Terre, les révolutionnaires des planètes extérieures et certaines firmes aux visées obscures, Holden et Miller doivent jouer finement : leurs chances de réussir sont minces.
Thriller interplanétaire mâtiné de noir et d'éléments horrifiques, la saga The Expanse a été adaptée en série télévisée.

maitre haut chateau dick

 

Le maître du Haut Château, Philip K. Dick

En 1947, les Alliés capitulent et les États-Unis sont divisés en deux zones d'occupation : l'Est pour les nazis et l'Ouest pour les Japonais. Quelques années plus tard, dans la nouvelle civilisation nippone, une rumeur circule sur l'existence d'un écrivain de science-fiction reclus dans son château, qui aurait écrit un ouvrage sur la victoire des Alliés en 1945.

Écrit à l'apogée de la carrière de K. Dick, ce roman uchronique s'est vite imposé comme un classique. Un livre qui donne le vertige tant le futur alternatif qui y est dépeint nous donne froid dans le dos.

 

La servante ecarlateLa servante écarlate, Margaret Atwood

Dans un futur peut-être proche, dans des lieux qui semblent familiers, l'Ordre a été restauré. L’État, avec le soutien de sa milice d'Anges noirs, applique à la lettre les préceptes d'un Évangile revisité.

Dans cette société régie par l'oppression, sous couvert de protéger les femmes, la maternité est réservée à la caste des Servantes, tout de rouge vêtues. L'une d'elle raconte son quotidien de douleur, d'angoisse et de soumission. Son seul refuge, ce sont les souvenirs d'une vie révolue, d'un temps où elle était libre, où elle avait encore un nom.

Une œuvre d'une grande force, qui se fait tour à tour pamphlet contre les fanatismes, apologie des droits de la femme et éloge du bonheur présent.

La série, tirée du roman, connait un très grand succès et a remis en lumière ce chef-d’œuvre de M. Atwood

 

Premier contact, Denis Villeneuvepremier contact

Lorsque de mystérieux vaisseaux venus du fond de l’espace surgissent un peu partout sur Terre, une équipe d’experts est rassemblée sous la direction de la linguiste Louise Banks afin de tenter de comprendre leurs intentions.
Face à l’énigme que constituent leur présence et leurs messages mystérieux, les réactions dans le monde sont extrêmes et l’humanité se retrouve bientôt au bord d’une guerre absolue. Louise Banks et son équipe n’ont que très peu de temps pour trouver des réponses. Pour les obtenir, la jeune femme va prendre un risque qui pourrait non seulement lui coûter la vie, mais détruire le genre humain.

 

universal warUniversal War, Denis Bajram

Treize années après la fin de la première guerre universelle, les survivants sont pris en charge par les descendants des fondateurs de Canaan. Cette situation ne fait pas l'unanimité parmi la population et une opposition apparaît. Par ailleurs le wormhole créé par les CIC est toujours actif et menace de détruire le système solaire.

C'est dans ce contexte que surgit du Soleil un triangle qui par multiplication finit par l'entourer et le faire disparaître. La deuxième guerre universelle s'annonce... Et elle s'avèrera rude pour l'humanité, qui devra faire face à une espèce extra-terrestre qui a décidé de mettre fin aux ravages commis par les humains.

Un scénario hollywoodien, un dessin hyper réaliste et des personnages hauts en couleurs font de cette BD de space-opéra un classique de la bande-dessinée SF française !

probleme a trois corps

Le Problème à trois corps, Liu Cixin

En pleine Révolution Culturelle, le pouvoir chinois construit une base militaire secrète destinée à abriter un programme de recherche de potentielles civilisations extra-terrestres. Ye Wenjie, une jeune astrophysicienne en cours de “rééducation” parvient à envoyer dans l’espace lointain un message contenant des informations sur la civilisation humaine.

Cette série de hard SF au scénario complexe, à l’univers fouillé et aux personnages attachants en font une illustration crédible et agréable de conquête extraterrestre. Le premier volume de cette trilogie a été récompensé par le prix Hugo du meilleur roman en 2015. 

 

For all mankindFor All Mankind, Ronald D. Moore

Imaginez un monde où la course à l'espace n'aurait jamais pris fin... Cette série dramatique suit le parcours d'astronautes de la NASA dans conquête de l'espace après avoir vécu en direct le premier pas d'un soviétique sur la Lune.

Des costumes rétro, une bande-son vintage et un excellent casting, au service de cette uchronie exaltante et inventive.

Malheureusement disponible seulement sur Apple TV, il nous faut la regarder en streaming sur cette plateforme ou patienter jusqu’à une édition en DVD. En attendant voici la bande annonce de la saison 1 :

 

 

Celle qui a tous les dons, Mike Carey

Chaque matin, Melanie attend dans sa cellule qu'on l'emmène en cours. Quand on vient la chercher, le sergent Parks garde son arme braquée sur elle pendant que deux gardes la sanglent sur le fauteuil roulant. Elle dit en plaisantant qu'elle ne les mordra pas. Mais ça ne les fait pas rire. Melanie est une petite fille très particulière... 

Celle qui a tous les dons revisite la figure du zombie à travers l'histoire touchante d'une petite fille. Classé dans le  genre science-fiction puisque la mutation des êtres humains en zombies (ou plutôt en "affams") est scientifiquement expliquée, le roman de M. R. Carey a été adapté au cinéma en 2016 sous le titre The Last Girl, réalisé par Colm McCarthy.

 

Le Transperceneige, Jean-Marc Rochette

Un jour, la bombe a fini par éclater. Et toute la Terre s’est brutalement retrouvée plongée dans un éternel hiver gelé, hostile à toute forme de vie. Toute ? Pas tout à fait. Miraculeusement, une toute petite portion d’humanité a trouvé refuge in extremis dans un train révolutionnaire, le Transperceneige, mu par une fantastique machine à mouvement perpétuel que les miraculés de la catastrophe ont vite surnommé Sainte Loco. Mais à bord du convoi, désormais dépositaire de l’ultime échantillon de l’espèce humaine sur cette planète morte, il a vite fallu apprendre à survivre. Et les hommes, comme de bien entendu, n’ont rien eu de plus pressé que d’y reproduire les bons vieux mécanismes de la stratification sociale, de l’oppression politique et du mensonge religieux…


Cette mythique BD de science-fiction post-apocalyptique a été adapté en film en 2014 par Boon-Jong Ho : à découvrir ici !

 

La Zone du Dehors, Alain Damasio

2084. Orwell est loin désormais. Le totalitarisme a pris les traits bonhommes de la social-démocratie. Laquelle ? La nôtre.

Au cœur de cette glu, un mouvement, une force de frappe, des fous : la Volte. Le Dehors est leur pays, subvertir leur seule arme.

Emmenés par Capt, philosophe et stratège, le peintre Kamio et le fulgurant Slift que rien ne bloque ni ne borne, ils iront au bout de leur volution – et même au-delà, jusqu’à construire cette vie de partage, rouge, que personne ne pourra plus leur délaver.

La Zone du Dehors a reçu le Prix européen Utopiales 2007.

 

 

 

Fantasy

82074235 o

À l’origine, le terme anglo-saxon fantasy désigne de façon globale ce qu’en France nous différencions en « fantastique » et «merveilleux ». Mais le surgissement de l’étiquette éditoriale fantasy a conduit les universitaires américains Thymm, Boyer et Zahorski à entreprendre une approche théorique plus serrée. Ils proposèrent la définition suivante : « La fantasy est un genre littéraire composé d’œuvres dans lesquelles des phénomènes surnaturels, irrationnels jouent un rôle significatif. Dans ces œuvres, des événements arrivent, des lieux ou des créatures existent, qui ne peuvent arriver ou exister selon nos standards rationnels ou nos connaissances scientifiques ». Mais ils distinguent aussitôt deux catégories :

– la low fantasy dont les intrigues se déroulent dans notre monde rationnel, familier. Les événements surnaturels s’y produisent de façon brusque, sans causalité, sans explications. Cette catégorie correspond à ce que nous désignons sous le terme « fantastique».

– la high fantasy dont les intrigues ont pour décor un monde différent du nôtre, qu’ils appellent « monde secondaire », possédant ses propres lois naturelles qui diffèrent généralement de celles de notre monde. Cette catégorie correspond à ce que nous désignons aujourd’hui sous le terme « fantasy ».

Les sous-genres majoritaires qui la composent sont : l'heroic fantasy, la dark fantasy, l'urban fantasy, l'epic fantasy.

Quelques exemples :

tolkien

Le seigneur des anneaux, J.R.R. Tolkien

Une contrée paisible où vivent les Hobbits. Un anneau magique à la puissance infinie. Sauron, son créateur, prêt à dévaster le monde entier pour récupérer son bien. Frodon, jeune Hobbit, détenteur de l'anneau malgré lui. Gandalf le magicien, venu avertir Frodon du danger. Et voilà déjà les Cavaliers Noirs qui approchent...
C'est ainsi que tout commence en Terre du Milieu entre la Comté et Mordor. C'est ainsi que la plus grande légende est née.

Adapté au cinéma par Peter Jackson, retrouvez la trilogie ici.

 

Cycle de Terremer, Ursula Le Guinterremer

Terremer est un lieu magique et ensorcelé. Une mer immense recouverte d’un chapelet d’îles où les sorciers pratiquent la magie selon des règles très strictes. On y suit les aventures de Ged, un éleveur de chèvres qui, au terme d’une longue initiation, deviendra l’Archimage le plus puissant de Terremer, mais aussi celles de Tenar, haute prêtresse du temple des Innommables de l’île d'Atuan, de Tehanu, la fille-dragon, et de Aulne le sorcier qui refait chaque nuit le même rêve terrifiant.

Autour de la grande histoire gravitent des contes qui enrichissent et explorent ce monde où enchanteurs et dragons se côtoient.

american gods

American gods, Neil Gaiman

Quand les anciens dieux se sont installés en Amérique, amenés par de hardis navigateurs puis par les vagues successives d'émigrants, ils pensaient trouver un territoire à la mesure de leurs ambitions. Peu à peu, cependant, leurs pouvoirs ont décliné : Anubis - l'ancien dieu des morts égyptien - en est réduit à travailler dans une entreprise de pompes funèbres ! Et de nouvelles idoles - cinéma ou Internet - se sont imposées. C'est pourtant un humain, Ombre, qui se retrouve au cœur d'un conflit titanesque : à peine sorti de prison, découvrant que sa femme est morte et que son meilleur ami était son amant, il accepte un contrat aussi dangereux qu'étrange...

willow

 

Willow, Ron Howard

Il était une fois un royaume peuplé de petits habitants appelés les Nelwyns. Ce peuple paisible était dominé de temps immémorial par les Daikinis, gens de grand taille gouvernés par la cruelle reine Bavmorda. Or il advint qu'un prophète annonçât la naissance d'une princesse appelée à détrôner Bavmorda. La terrible reine ordonna alors de tuer céans tous les nouveaux-nés du royaume. Elora échappa au massacre et ce fut Willow, un jeune Nelwyn féru de magie, qui la recueillit. Mais Bavmorda n'avait pas dit son dernier mot...

Même si les effets spéciaux ont vieilli, Willow reste un film rempli de facéties et de rebondissements qui nous touche toujours autant par son histoire et sa magie. Un classique de l'héroïc fantasy à voir ou à revoir !

 

del socorro

Royaume de vent et de colères, Jean-Laurent Del Soccoro

1596. Deux ans avant l'édit de Nantes qui met fin aux guerres de Religion, Marseille la catholique s'oppose à Henri IV, l'ancien protestant. Une rébellion, une indépendance que ne peut tolérer le roi. À La Roue de Fortune se croisent des passés que l'on cherche à fuir et des avenirs incertains : un chevalier usé et reconverti, une vieille femme qui dirige la guilde des assassins, un couple de magiciens amoureux et en fuite, et la patronne, ancienne mercenaire qui s'essaie à un métier sans arme. Les pions sont en place. Le mistral se lève. La pièce peut commencer.

 

 

Gagner la guerre, Jean-Philippe Jaworskijaworski

« Gagner une guerre, c'est bien joli, mais quand il faut partager le butin entre les vainqueurs, et quand ces triomphateurs sont des nobles pourris d'orgueil et d'ambition, le coup de grâce infligé à l'ennemi n'est qu'un amuse-gueule. C'est la curée qui commence. On en vient à regretter les bonnes vieilles batailles rangées et les tueries codifiées selon l'art militaire. Désormais, pour rafler le pactole, c'est au sein de la famille qu'on sort les couteaux. Et il se trouve que les couteaux, justement, c'est plutôt mon rayon... ». Le livre a obtenu en 2009 le prix du Premier Roman de la région Rhône-Alpes et le prix Imaginales du meilleur roman français de fantasy.

 

Secret de Ji, Pierre Grimbertsecretdeji

Il y a cent dix-huit ans, Nol l’Étrange visita chacun des royaumes du monde connu afin de leur demander de choisir un émissaire, parmi les plus sages, pour l'accompagner dans un mystérieux voyage. Il invita les sages désignés à le rejoindre sur l'île Ji où tous disparurent mystérieusement. Deux lunes passèrent avant que les émissaires ne reviennent… Mais ils n'étaient plus que sept, blessés pour la plupart, et ils gardèrent le silence sur ce voyage. Tandis que le monde oublia, les sages prirent l'habitude de se réunir régulièrement avec leurs descendants pour célébrer cet événement. Les anciens moururent avec leur secret et les descendants perpétuèrent cette tradition en se réunissant tous les trois ans près de l'île Ji.

Tandis que la réunion des héritiers approche, les tueurs fanatiques Züu se mettent à les éliminer un à un. Les survivants vont rapidement comprendre que le commanditaire des Züu cherche à effacer toute trace du voyage mystérieux des anciens. Mais pourquoi?

Un récit de fantasy épique qui constitue une porte d'entrée parfaite pour celles et ceux qui souhaitent s'initier à ce genre.

 

attaque des titansL'attaque des titans, Yasuko Kobayashi

Dans un monde ravagé par des titans mangeurs d’homme depuis plus d’un siècle, les rares survivants de l’Humanité n’ont d’autre choix pour survivre que de se barricader dans une cité-forteresse. Le jeune Eren, témoin de la mort de sa mère dévorée par un titan, n’a qu’un rêve : entrer dans le corps d’élite chargé de découvrir l’origine des Titans et les annihiler jusqu’au dernier…

Série phénomène au japon, adaptée du shonen manga écrit et dessiné par Hajime Isayama, cet animé en 4 saisons retranscrit très bien l'atmosphère ressentie à la lecture. Avec son univers post-médiéval, sa mythologie revisitée, sa multitude de personnages réalistes et attachants, son scénario rythmé, et son animation somptueuse, cette série de dark fantasy est un incontournable.

 

traquemageTraquemage, Wilfrid Lupano

Dans une campagne montagnarde c'est la saison de mener les brebis, (dont le lait sert à fabriquer le fameux fromage, le pécadou) dans les alpages. La chose n'est pas sans risque car la guerre des Mages fait rage et les dommages collatéraux sont nombreux.

Pistolin s'apprête à mener son troupeau sur les hauteurs, mal lui en prend : une attaque décime son troupeau, une seule et pauvre bique en réchappe. Pistolin n'a plus qu'une idée en tête, massacrer tous les mages de la terre.

Vous aimez la Fantasy ? Mais connaissez vous la Rural Fantasy ? Un détournement des codes de l'héroïc fantasy où l'humour a la part belle.

 

La Passe-miroir, Christelle Dabos

Sous ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers: elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons, la jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

Une saga de fantasy française, destinée aux jeunes adultes mais pas que : à découvrir pour tout le monde !

 

 

Les Annales du Disque-monde, Le Cycle de Rincevent, tome 1 : La Huitième couleur, Terry Pratchett

Dans une dimension lointaine et passablement farfelue, un monde se balade à dos de quatre éléphants, eux-mêmes juchés sur la carapace de la Grande Tortue. Oui, c'est le Disque-monde. 

Les habitants de la cité d'Ankh-Morpork croyaient avoir tout vu. Et Deuxfleurs avait l'air tellement inoffensif, bonhomme chétif, fidèlement escorté par un Bagage de bois magique déambulant sur une myriade de petites jambes. 

Tellement inoffensif que le Praticien avait chargé le calamiteux mage Rincevent de sa sécurité dans la cité quadrillée par la Guilde des Voleurs et celle des Assassins ; mission périlleuse qui devait les conduire loin : dans une caverne de dragons ; peut-être jusqu'au Bord du Disque.

Car Deuxfleurs était d'une espèce plus redoutable qu'on ne l'imaginait : c'était un touriste…

Plongez-vous dans le monde cocasse de Terry Pratchett au travers de sa série fantasy, composée de 41 volumes eux-mêmes divisés en plusieurs cycles à découvrir petit à petit : de quoi passer de nombreux bons moments.

 

La trilogie des Ferailleurs, Edward Carey

Au milieu d'un océan de détritus composé de tous les rebuts de Londres se dresse la demeure des Ferrayor. Le Château, gigantesque puzzle architectural, abrite cette étrange famille depuis des générations. Selon la tradition, chacun de ses membres, à la naissance, se voit attribuer un objet particulier, qui le suivra toute sa vie. Clod a quinze ans et possède un don singulier : il est capable d'entendre parler les objets... Tout commence le jour où la poignée de porte appartenant à Tante Rosamud disparaît. Les murmures des objets se font de plus en plus insistants. Dehors, une terrible tempête menace. Et voici qu'une jeune orpheline se présente à la porte du Château...

Entre Gormenghast, de Mervyn Peake, et les délices steampunk d’Otomo ou de China Miéville, féerie machinique peuplée de cauchemars gothiques, telle s’annonce l’histoire de la déchetterie fantastique d’Edward Carey. A lire pour les amateurs des oeuvres de Tim Burton.

Fantastique

cthulhu

Selon le théoricien de la littérature Tzvetan Todorov, auteur de l’Introduction à la littérature fantastique (1970), le fantastique se définit comme étant entre l’étrange, c’est-à-dire un réel dont on pousse les limites à bout, et le merveilleux, où les éléments surnaturels sont considérés comme normaux. Le fantastique est cet entre-deux, ce moment où l’esprit hésite encore entre une explication rationnelle et irrationnelle. Il ajoute comme condition dernière à l’apparition du fantastique un univers ou un contexte réaliste : il faut que le décor soit perçu comme naturel pour pouvoir y introduire les marques du surnaturel, et donc l’hésitation qui mène au fantastique.

 

poe usher

La chute de la maison Usher, Edgar Allan Poe

Une demeure lugubre qui semble prendre vie. Un village de Hollande qui subit une étrange attaque. Deux matelots ivres mis en quarantaine pour cause de peste qui découvrent de bien curieux personnages. Un homme qui s’apprête à épouser sa cousine épileptique et conçoit une obsession malsaine pour ses dents...

Cette nouvelle est emblématique de l'imaginaire exubérant et macabre de E. A. Poe qui a profondément marqué le genre de la science-fiction et du fantastique. Elle a d'ailleurs été adaptée au cinéma et en opéras.

 

 dracula

 Dracula, Bram Stoker

Jonathan Harker, jeune et brillant clerc de notaire, se rend pour affaires dans les Carpates, où réside son client, le comte Dracula. Celui-ci se révèle un hôte chaleureux et prévenant, mais la curiosité incite Jonathan à pousser son exploration de l'immense château toujours un peu plus loin. À travers les lettres qu'il lui envoie presque chaque jour, Mina, sa jeune épouse restée à Londres, découvre qu'une effroyable réalité se tapit dans l'ombre de la légende...

Dans ce roman épistolaire de la littérature anglaise, Bram Stoker dresse les codes du vampirisme. Plus qu'un roman fantastique, Dracula est devenu un symbole, un personnage légendaire.

 

potterHarry Potter, Joanne Kathleen Rowling

Harry Potter, un jeune orphelin, est élevé par son oncle et sa tante qui le détestent suite à la mort de ses parents. Le jour de son onzième anniversaire, Harry reçoit la visite inattendue d'un homme gigantesque se nommant Rubeus Hagrid, et celui-ci lui révèle qu'il est en fait le fils de deux puissants magiciens et qu'il possède lui aussi d'extraordinaires pouvoirs.

La saga relate les aventures et la scolarité de ce jeune sorcier et ses démêlés avec les Forces du Mal et plus particulièrement son ennemi Voldemort.

Elle a donné lieu à des adaptations au cinéma, disponibles ici.

forme de l eau

 

La forme de l'eau, Guillermo Del Toro

En 1963, dans le contexte de la guerre froide, Elisa Esposito, une femme de ménage muette, travaille au centre Occam de recherche aérospatiale. Elle découvre, caché dans une cuve, un homme amphibie capturé en Amazonie. Fascinée par la créature, elle établit avec elle une communication en langue des signes, mais Richard Strickland entend la faire disséquer avant que les Russes ne s'en emparent.

 

horlaLe Horla, Guillaume Sorel

Guillaume Sorel nous plonge dans l'univers fantastique de Maupassant. Le narrateur mène une vie tranquille dans sa maison au bord de la Seine, lorsque d'étranges phénomènes commencent à se produire. Quelqu'un boit la carafe d'eau sur sa table de nuit, des objets disparaissent ou se brisent, une fleur est cueillie par une main invisible... Peu à peu, le narrateur acquiert la certitude qu'un être surnaturel et immatériel vit chez lui, se nourrissant de ses provisions. Pis encore, cet être, qu'il baptise le Horla, a tout pouvoir sur lui, un pouvoir grandissant... Du Horla ou de l'homme, l'un des deux doit périr.

Un style soigné aux couleurs sombres confère à cette bd une atmosphère oppressante propre au roman orignal.

 

attracteurs

Les attracteurs de Rose street, Lucius Shepard

Londres, fin du 19e siècle. La ville est polluée par l'industrialisation. Samuel Prothero, aliéniste reconnu et membre du club des inventeurs, est sollicité par l'ingénieur Jeffery Richmond. Celui-ci est le concepteur des attracteurs, des machines destinées à purifier l'air londonien. Mais son invention attire aussi les fantômes, en particulier celui de sa sœur décédée dans des conditions étranges.

Cette novella inédite de Lucius Shepard fait partie de la très réussie la collection Une heure lumière des éditions du Bélial’. Tour de force de l'auteur qui réussit à installer une tension crédible, troublante et prenante dans un texte si court et si élégant. Une intrigue digne des meilleurs récits gothiques dans la lignée de Mary Shelley ou de Bram Stoker. 

gou tanabeLes montagnes hallucinées, Gou Tanabé

En 1931, une expédition de sauvetage découvre le campement en ruines du Pr Lake, parti explorer l’Antarctique quelques mois plus tôt. Son équipe de scientifiques avait envoyé un message annonçant une découverte extraordinaire avant de sombrer dans le silence…Sur place, des squelettes humains dépouillés de leur chair laissent imaginer les scènes d’horreur qui ont pu se dérouler. Plus perturbantes encore : les immenses montagnes noires aux pics acérés au pied desquelles le Pr Lake et ses compagnons ont rendu l’âme… Ces terres désolées semblent cacher de terribles secrets.

Avec un trait sombre et réaliste, Gou Tanabe met en images les pires cauchemars imaginés par H. P. Lovecraft, maître du fantastique et de l’horreur. Aux frontières des terres inexplorées, la joie de la découverte laisse place à une lutte sans espoir contre la terreur et la folie...

edward aux mains

Edward aux mains d'argent, Tim Burton

Edward, est la créature d'un vieil inventeur, décédé avant d'avoir pu lui greffer des mains. En guise de doigts, le jeune homme est doté de lames tranchantes. Il vit reclus dans un immense château à demi en ruines où Peg Boggs, représentante en cosmétiques, le découvre un jour. Prise de pitié, celle-ci décide de l'accueillir dans sa famille. Mais le jeune Edward va susciter l'émoi et la curiosité du voisinage.

Tim Burton nous livre ici un conte gothique et onirique. Une œuvre fantastique culte, à la fois poétique, drôle et magique.

 

Shutter Island, Martin Scorsese

En 1954, le marshal Teddy Daniels et son coéquipier Chuck Aule sont envoyés enquêter sur l'île de Shutter Island, dans un hôpital psychiatrique où sont internés de dangereux criminels. L'une des patientes, Rachel Solando, a inexplicablement disparu. Comment la meurtrière a-t-elle pu sortir d'une cellule fermée de l'extérieur ? Le seul indice retrouvé dans la pièce est une feuille de papier sur laquelle on peut lire une suite de chiffres et de lettres sans signification apparente. Oeuvre cohérente d'une malade, ou cryptogramme ?

Adapté du livre de Dennis Lahanne, Martin Scorsese ajoute, en jouant avec les codes du genre, une dimension fantastique au trhiller psychologique d'origine.